Luc 1, 26 – 38, Annonce de la naissance de Jésus « le deuxième plan…»

Dimanche 20 décembre 2014 par le pasteur Béatrice Hollard-Beau

26Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, 27chez une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; le nom de la vierge était Marie. 28Il entra chez elle et dit : Réjouis-toi, toi qui es comblée par la grâce ; le Seigneur est avec toi. 29Très troublée par cette parole, elle se demandait ce que pouvait bien signifier une telle salutation. 30L’ange lui dit :
N’aie pas peur, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
31Tu vas être enceinte ; tu mettras au monde un fils
et tu l’appelleras du nom de Jésus.
32Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut,
et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.
33Il régnera pour toujours sur la maison de Jacob ;
son règne n’aura pas de fin.
34Marie dit à l’ange : Comment cela se produira-t-il, puisque je n’ai pas de relations avec un homme ? 35L’ange lui répondit :
L’Esprit saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre.
C’est pourquoi l’enfant qui naîtra sera saint ; il sera appelé Fils de Dieu.
36Elisabeth, ta parente, a elle aussi conçu un fils, dans sa vieillesse : celle qu’on appelait femme stérile est dans son sixième mois. 37Car rien n’est impossible de la part de Dieu. 38Marie dit : Je suis l’esclave du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole. Et l’ange s’éloigna d’elle.

Nous voici quatre jours avant la veillée de Noël avec ce beau récit de l’Annonciation, tel qu’on peut l’admirer sur les tableaux de Raphael, ou de Bellini.
Un ange est en train de parler à une jeune vierge Marie, en lui prenant la main.
Il lui dit à l’oreille de se réjouir car elle est graciée de Dieu : elle va être enceinte, couverte de l’ombre de l’Esprit, et va porter en son sein Jésus , « le SAUVEUR » en hébreu.

Joie et retenue, finesse et hésitation :si ces 2 œuvres interprètent si admirablement cette Annonciation de Luc, profitant des effets de la perspective naissante, c’est aussi que toutes deux placent au 1er plan de cette scène l’ANGE, au 2èmeplan Marie, et au 3 ème , une personne indissociable de ce récit : Elizabeth la cousine de Marie.
Tous ces plans sont autant de traces qui traduisent le beau geste de Marie , geste qui vient interroger nos vies et ce sera frères et sœurs le thème de notre méditation.

Ainsi dans l’ombre , placée au 3èmeplan du tableau : Elisabeth. Dans l’ombre, mais centrale : comme notre récit qui commence d’ailleurs par ces mots: au 6ème mois de sa grossesse. Comme s’il fallait comprendre ces deux maternités ensemble.

-Il est vrai qu’un même ange est envoyé auprès d’Elisabeth et de Marie: l’ange Gabriel. Gabor en hébreu veut dire ‘ héros’ : Dieu fort…
-Il est vrai qu’une même annonce est proférée par l’ange Gabriel : Un FILS va naître pour ces deux femmes, Fils de Dieu pour Marie.
-Il est vrai aussiqu’une même impossibilité de naissance existe pour les 2 femmes : Elisabeth est stérile et d’un âge proscrit pour enfanter, ce qui la met dans la honte.
Marie, pire encore ; elle est fiancée. Etre enceinte avant la noce est passible de rupture de fiançailles, et de rejet
A croire que l’Ange de Dieu se manifeste plutôt dans des situations périlleuses !
Voici donc deux destins relativement proches, unis par cette PAROLE de l’ange Gabriel.
SAUF QUE ! l’ange Gabriel, ne parla pas à Elizabeth. Il parla à son mari Zacharie, qui
dans son incrédulité et dans sa peur, devint muet, SANS PAROLE jusqu’à ce que l’enfant naisse. PAS de PAROLES donc pour Elizabeth.
Triste conséquence pour Elisabeth. Il est dit dans notre texte ‘ »qu’elle se CACHA » les 5 premiers mois de sa grossesse. Sans Parole, pas d’action, pas de vie.

Marie quant à elle reçut des PAROLES : elle qui est placée au 2ème plan du tableau.
Sois joyeuse, tu es favorisée de Dieu, tu vas être enceinte du Sauveur, son règne n’aura pas de fin, tout est possible à Dieu.
Paroles fondatrices, mais difficiles à entendre, destin qui bascule, mais PAROLES quand même, fortes. Elle fut troublée par la Parole de l’Ange.

Et ce n’est pas pour rien que Marie est peinte est au 2ème plan, parce que très vite elle comprit que la Parole était centrale, au 1er plan dans sa vie, LA PAROLE Christ, qu’elle-même devait mettre au monde, était aussi la PAROLE qui devait enfanter la VIE à travers les âges.
C’est quand elle le comprit qu’elle se transforma que le Saint Esprit, la couvrit de son ombre. Marie reçut la Parole et elle accepta son destin .Qu’il en soit selon ta Parole !

Mais ce n’est pas tout, ce qu’il y a d’extraordinaire, est là maintenant là :
Marie dans sa foi, et grâce à cette Parole en 1er plan dans sa vie, accepta et s’ENGAGEA, au point de faire table rase de son ancien projet de vie et de faire un saut dans le vide dans la confiance et fit le choix de se mettre elle-même au 2ème plan :
Elle n’a aucune garantie de la suite : la Trace va se faire en marchant.
Elle ne sait pas de quoi demain sera fait.

C’est ce basculement dans cet engagement SANS VISIBILITE qui est étonnant, préférant à elle-même, le projet de Dieu mis au 1er plan.
C’est là où son destin rejoint celui du Christ, lui aussi se voulant en 2 ème plan, témoin de sa foi en Dieu, elle est SERVITEUR comme Christ serviteur. Elle sacrifie sa vie inconnue dans l’immédiat, pour un projet de Dieu, sans VUE.

Poussée et TRANFORMEE par la Parole, Marie est la figure de l’ENGAGEMENT.
Qu’il en soit fait selon TA PAROLE dit Marie le texte. (1er plan)
Et qu’est ce que l’engagement ? L’engagement dit le Littré : c’est « suite à une conviction, se risquer fidèlement dans un chemin étroit où l’on n’a pas de visibilité.

Alors, quelles sont les conséquences dans la vie d’aujourd’hui ? 3 points :

-Ce geste de Marie nous recadre et nous remet dans le 1er plan de la PAROLE, Christ, l’Ange est au 1er PLAN, au commencement était le Verbe. La parole met en VIE, elle est naissance. En ce temps de l’avent il faut être dans l’espérance de recevoir cette Parole, et de la donner Christ est en l’autre. Nous sommes parfois des envoyés de Dieu.
Il faut être à l’affut de recevoir de l’autre cette PAROLE qui fait faire des projets, qui fait avoir de la vie. C’est une promesse de Dieu. Quand cela ne va pas Pour un deuil ou un autre malheur. Où elle est la Parole de VIE ? Il faut Chercher ce 1er plan .Se dire avec Christ qui naît que la PAROLE est fondatrice.
Elisabeth, n’a pas eu ni trouvé de Parole, elle est restée dans l’ombre.

-La deuxième chose. Il faut interroger ce 2ème plan de Marie…
Elle a accepté ce premier plan qui est la Parole. Si elle est au 2ème plan, c’est que elle accepté que le projet de Dieu passe avant le sien. Elle est dans une obéissance.
Interroger ce 2ème plan, c’est accepter et s’engager, non pas dans une obéissance aveugle, mais accepter le temps de Dieu avant le sien, va certainement donner de la VIE,
C’est ETRE SERVITEUR et accepter de NE PAS VOIR tout de suite le résultat de sa vie. C’est cela l’engagement. C’est crucial. Cela passe souvent par la dureté au début mais après grâce sur grâce…..

– Il me semble que l’engagement est UN GESTE très important aujourd’hui dans notre monde. Il va à l’inverse du TEMPS brutal: du résultat immédiat, de la volonté de visibilité immédiate, INVERSE du temps qui aspire chacun.
L’engagement agit comme un CONTRE-TEMPS.
Ancré dans le TEMPS de DIEU (1er plan), c’est un temps gagnant qui est VIE qui contre -care le temps de la mort. C’est un temps de vie de projet plus fort que notre temps, qui contre la mort. C’est le temps de la création.

En ce qui concerne les jeunes, on voit dans les groupes, les jeunes désabusés, qui dénoncent l’écart entre ce qu’ils projetaient, et leur vie concrète dans le monde du travail.
LA vie les engloutit parfois. Mais quand ils s’engagent (parfois suite à une Parole spirituelle) ils sont transformés,) quand ils vivent ce 2ème plan, comme SERVITEUR, qui vient CONTRER le temps, ils arrivent sont après plus créateurs de vie beaucoup mieux après à prendre leur vie en main, et à en être acteur beaucoup plus décisifs. (Attention actualité…)

C’est le pari de maisons de soins palliatifs, qui misent sur l’engagement chaque jour du malade, d’un petit projet, qui contre le temps. VIE. Elle est mise en œuvre par la Parole.

Je voudrais terminer en disant que Marie par sa FOI et son engagement est une femme qui nous aide profondément. En accueillant la Parole elle a été serviteur accompagnée du Saint Esprit. Qu’il en soit fait selon ta PAROLE ;

Ce temps de l’avent permet redécouvrir comme une naissance, la Parole première en 1er PLAN, de la chercher et de l’entendre, de se transformer et de s’engager à la Vie, d’avoir des projets pour Dieu et les autres. TOUT est POSSIBLE pour DIEU.
C’est un temps de naissance, de don et d’engagement, où les choses peuvent naître de nouveau

Enfin la vie d’Eglise dans accueil de la PAROLE et son engagement, REND VIVANT tout le reste.
Elle est le lieu où Dieu s’engage en 1er plan dans nos vies, et nous donne sa grâce ;
Il nous donne l’Esprit Saint pour nous engager ensemble autour de la Parole qui nous construit et nous fait vivre.

 

Amen